Ibrahima Cissokho

Kora & Chant

ibrahima-cissokho

Doté d’un charisme et d’une énergie hors du commun, enraciné dans la plus pure tradition mandingue, mais aussi comme tout Sénégalais, nourri du son du Mbalax, Ibrahima est à l’affut de toute musique nouvelle, pourvu qu’elle soit bonne. Amateur de blues, jazz, salsa, classique, soul, il n’hésite pas à intégrer dans ses créations l’énergie spécifique de ces différents styles musicaux.
Ouvert sur le monde, il aborde dans ses chansons, en Mandingue, Wolof ou Anglais, des thèmes qui lui tiennent à cœur : le chômage, l’éducation, la solidarité, l’amour, et il rend hommage à ses ancêtres.

Né au Sénégal dans une famille de griots originaire de Casamance, IBRAHIMA CISSOKHO grandit au son de la kora de son père. A l’adolescence, il décide de suivre ses traces et opère un retour aux sources au sein de sa famille, afin d’étudier en profondeur son instrument.
Il s’engage dans une troupe de théâtre musical, effectue plusieurs tournées en Europe, et de retour au Sénégal fonde son propre groupe composé essentiellement de membres de la famille Cissokho.
En France depuis 2008, il choisit de s’entourer de musiciens de talent afin de développer un nouveau projet musical : le MANDINGUE FOLY.
Le passage remarqué d’Ibrahima à l’émission télévisée X Factor, sur W9, permet au groupe de se confronter rapidement à la scène.

« …le jeune sénégalais a envoûté les nombreux mélomanes présents… Musicien exceptionnel et charismatique, Ibrahima est un griot que l’on ne quitte pas une seule seconde des yeux, ni des oreilles. »
Le Progrès, Lyon, 21 mai 2004

« Ibou joue comme de l’eau qui ruisselle, chante comme s’il buvait le ciel, ! » Jean Tricot, Traction Avant

« Par delà l’immensité de l’Afrique, nous tutoyons ici l’infinité de l’âme! A ne pas manquer ! » B. Martignol

Le Mandingue Foly

 

Un pied dans la tradition par son statut de griot, l’autre dans les musiques amplifiées du rock et de la funk, Ibrahima Cissokho crée par son jeu de kora une musique mandingue moderne.

Entouré des musiciens Hieu Pham-Trong (batterie), Olivier Granger (saxophone), Ousmane Seydi (percussions) et Abdou Rakhmane Fall (basse), Ibrahima fait résonner sur toutes les scènes sa voix puissantes, son charisme électrique et ses instrus entêtantes.

Ibrahima Cissokho se place dans la lignée des grands griots sénégalais et maliens (Balaké Sissoko, Abdoulaye Cissoko, Toumani Diabaté.), tout en inventant un style nouveau. Ses chansons, en mandingue, wolof, français ou anglais, traitent de thèmes qui lui tiennent à cœur : lutte contre les injustices, célébration de la solidarité, de l’amour et du respect des
ancêtres.

 

“D’une pureté absolue. D’une beauté absolue aussi. Un foisonnement de niveaux de lecture (d’audition) qui fait penser aux Vénus à tiroirs de Dali. Des axes sonores entrecroisés dans les trois directions de l’espace, des cercles tracés à même l’air et plus encore. Une cathédrale sonore. La kora associée à la voix d’Ibrahima relie racines et étoiles en un dialogue insensé. Mention spéciale pour la flûte peulh au son transcendant entre les mains de Laurent. Les autres (Sory au balafon, Françoise aux calebasses !) sont tout aussi merveilleux. Vertige parfois contenu, parfois débridé. Magique ! A découvrir sans tarder car promis à un bel avenir !”

David Gabriel Kavafy

ABDOU RAKHMANE FALL
Basse

Abdourakhmane FALL est un bassiste de la ville de Saint-Louis, dans le nord du Sénégal. Il y a fait ses premiers pas dans la musique et est arrivé à Dakar après le baccalauréat, où il a combiné des cours à la Faculté de droit et des cours de musique à l’École nationale des arts (ENA) à Dakar. Trois ans plus tard, il se consacre entièrement à la musique en intégrant des groupes de variété internationale et de jazz, se faisant ainsi connaître dans la comédie musicale sénégalaise. C’est ainsi que sa collaboration avec des ténors de la musique sénégalaise a commencé, dont Idrissa Diop et les frères Toure Kunda. Il a également participé aux projets de divers artistes sénégalais comme Carlou D, Viviane Chidid ou encore Marema Fall, lauréate du prix découverte RFI en 2014. Aujourd’hui, il se consacre pleinement au projet d’Ibrahima.

 

 

 

 

OUSMANE SEYDI
Percussions

 

 

OLIVIER GRANGER
Saxophone

Basé à Lyon depuis la fin des 90’s, étudie au CNR de Lyon (1997/2001), Olivier prend part à ses premiers projets (Leitmotiv Blastik Pertran, Khaban). Il multiplie ensuite les rencontres musicales allant du jazz punk à la chanson française, en passant par la soul (The Buttshakers), le reggae et le jazz au sein de diverses formations régionales. Il passe régulièrement enregistrer quelques lignes chez Bruno « Patchworks » Hovart (Mr President, Mr Day, Hawa, Taggy Matcher, Voilààà) et croise la route de Slow Joe & the Ginger accident en 2016. Saxophoniste et co-arrangeur du Bongo Hop entre 2016 et 2018, il fait aujourd’hui partie de la Cie du théâtre du désordre des esprits (créations sonores, musique live), joue avec Buridane (chanson française Lyon) et al qithara (musique orientale, Lyon).

GILLES-THOMAS DUROUX
Ingénieur son

Gilles Thomas Duroux exerce, depuis 1995, une double activité, il est à la fois musicien (guitare et percussions dans différents groupes) et ingénieur du son pour de plusieurs groupes, spectacles et structures. Après une formation (SAE Paris, 2009/2010) sur les techniques et méthodes de travail spécifiques studios d’enregistrement, il a créé le «Studio Nomade», studio d’enregistrement mobile destiné à l’enregistrement sonore et au mixage. Le studio a démarré une activité de production en 2014. Il fait partie de Mandingue Foly depuis le début du projet et est le 6e musicien du groupe par sa contribution aux arrangements et au son.

PHAM TRONG-HIEU
Batterie

 

PHAM Trong-Hieu apprend simultanément la trompette au conservatoire de Valence (26) et la batterie en autodidacte. Il explore ensuite de nombreuses esthétiques musicales et participe à des projets d’une grande diversité : LosMoz (classico-trad), Crossed Meeting (4 musiciens improvisateurs et un vidéaste-plasticien), kiftélélé (rock balkanique), Spirojki (rock expérimental), Miss Goulash (9 musiciens issus du classique, du jazz, du rock et du hardcore à la recherche d’un langage commun), La Basse Tonne (4 clarinettes basses et une batterie), Liane Edwards Band (country rock), Sophie Malbec quartet (blues), KompleXKapharnaüM (spectacles vivants). Il est également enseignant au sein du département rock et musiques amplifiées de l’ENM de Villeurbanne (69).